Concert Les Hurlements De Leo à Marennes le 10 novembre 2018

10 samedi novembre 2018

21h00

Centre D'animation Et De Loisirs (Centre D'animations Et De Loisirs)

13.80 €

Zoom sur les artistes

Plus d'infos sur le concert Les Hurlements De Leo à Marennes

Les Hurlements de Léo

« 20 ans ! » Ça va faire 20 ans que le groupe roule guitares aux poings sur le goudron escarpé des chemins parallèles. Les petites routes qui font voir du pays. Celles où on prend le temps de regarder par la fenêtre et de considérer les gens.

Ça va faire 20 ans que Les hurlements d'Léo laissent sur leur passage l'énergie positive, affirmée et résolue de ceux qui ne se taisent pas et gardent une taille humaine. C'est aussi l'énergie de leurs 20 ans qu'ils ont su garder et qui les portent aujourd'hui vers un nouveau projet musical.

Les hurlements d'Léo c'est un groupe, 8 musiciens, mais c'est avant tout une éthique, une philosophie : Vivre ensemble ! Créer ensemble et partager.

Après 12 albums, plus de 2000 dates en groupe, des projets solos, une tournée de 115 concerts en hommage à leur inspirateur Mano solo et des collaborations avec d'autres groupes, dont la très récente redite de la formation « un air 2 familles" avec « Les Ogres de Barback » jouée à guichets fermés, il était important de revenir à un projet purement Hurlements !

Cette nouvelle création « LUNA DE PAPEL » se veut aiguisée par l'expérience de chacun. Certains textes écrits avec la complicité de Jean Fauque ont la profondeur et la lucidité « des marginaux, des voyous, des fous, des apaches ». L'écriture plus introspective s'inscrit dans la réalité de chaque membre du groupe où chacun pose sa voix, son identité. De nouveaux instruments font leur entrée dans la formation. Les 12 compositions avec violon, oud, section de cuivres, accordéon sans flonflons et riffs de guitares acérés viennent nourrir leur style toujours très rock.

Attendus par un public fidèle, Les hurlements, troubadours de l'existentiel incarnent le spectacle vivant, bien vivant. Ils se retrouvent tous les 8, forts de leurs expériences, comme au retour d'un grand voyage, le retour à la maison avec des tas d'histoires à raconter et à hurler !

Hildebrandt

Il a longtemps roulé sa bosse un peu planqué derrière une formation dans laquelle il n‘était que Wilfried. Quatre albums à tendance chanson française. Et puis il est passé à l'acte. En solo, après une vie de groupe, comme s'il fallait à un moment de sa vie se dévoiler, assumer ce qui ne vient que de soi. Parce que le temps presse... certainement. Voilà. Maintenant il est. Il est Hildebrandt. Hildebrandt : un drôle de patronyme, hérité de ces vieilles rivalités entre la France et l'Allemagne qu'il porte avec la fierté des peuples longtemps écartelés, et qu'il présente à chaque intro de ses concerts. Hildebrandt est donc né sur une fracture. Il est une fracture. Comme tous les chanteurs qui stoppent une aventure collective pour partir seul sur les routes. « Même si j'écrivais déjà les textes et les musiques dans mon groupe, j'avais envie de porter totalement mes chansons, de les assumer de A jusqu'à Z et d'explorer d'autres univers. Je savais que le chemin serait long, qu'il y aurait une période de transition pour passer d'un univers chanson française à une orientation plus pop, plus électro. Je suis quelqu'un qui a besoin de temps, qui envisage les choses à long terme. Toutes les chansons de l'album, sont nées au fil du temps depuis quatre ou cinq ans. »