Exposition Visite de l'église romane du XIIe siècle entièrement restaurée à Beauvais sur Matha du 16 au 18 septembre 2022

Du vendredi 16 septembre 2022 au dimanche 18 septembre 2022

08h30

Église Notre-dame De L'assomption (Rue De L'église, Beauvais-sur-matha, 17490)

Plus d'infos sur l'exposition Visite de l'église romane du XIIe siècle entièrement restaurée à Beauvais sur Matha

L'exposition Visite de l'église romane du XIIe siècle entièrement restaurée a lieu dans le cadre des Journées du patrimoine Beauvais sur Matha 2022.

La construction de l'église Notre-Dame de l'Assomption remonte au Moyen Âge et l'édifice ne cessa d'être transformé jusqu'au XIXe siècle. Il se compose d'un portail roman du XIIe siècle jouxté au nord d'un clocher bâti entre les XIIIe et XIVe siècles, tous deux furent classés au titre des Monuments historiques le 30 juin 1910.

Derrière la fa?ade Ouest se développe un long vaisseau comprenant nef et choeur dont les parties nord et est ont été reconstruites au XIXe siècle, en remployant les matériaux de l'église ruinée par la chute de la flèche du clocher au XVIIe siècle. L'intérieur s'organise en cinq travées dont le choeur à l'est. La sacristie fut bâtie le long du mur est de l'église et est accessible par l'église et le jardin.

Au nord, blottie entre le clocher et la nef, se trouve une chapelle reconstruite au XIXe siècle présentant un décor remarquable par son harmonie et ses supports (peinture murale, vitraux et mobilier).

Composée en plusieurs époques, cette partie de l'église (nef, choeur, chapelle nord et sacristie) digne d'intérêt fut inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques le 18 janvier 2016. Cette extension de protection a été motivée par les études réalisées avant les campagnes de restauration, dont les conclusions ont mis en lumière l'authenticité et la singularité de certains éléments.

Les parties classées de l'église Notre-Dame de l'Assomption ont été restaurées : le clocher en 1999-2001 par M. Oudin, ACMH, et la fa?ade occidentale en 2006-2009 par M. Villeneuve, ACMH.

Les travaux de restauration concernant les parties non classées de l'église réalisés entre 2012 et 2021 ont porté sur la nef, la chapelle nord, le choeur ainsi que la sacristie. L'édifice était atteint par de nombreuses pathologies, comme des infiltrations d'eau, des désordres structurels au niveau des charpentes ainsi que des altérations de ma?onneries. Une restauration était devenue indispensable pour assurer la pérennité du bâtiment, la conservation des décors et la sécurité des usagers.

Infos réservation :

Gratuit. Entrée Libre.

Les expositions à venir dans la Charente-Maritime